• Alerte aux réverbérations ()7

     

     

    …suite

     

    Agar-Agar !

    Fucus dentelé !

    Ici le Dieu-Haleur est dans son élément et les algues ne peuvent pas le brider.

    Au même moment, l’Aiguilleur-du-Ciel-sonneur, qui n’est pas toi, se trouve coincé dans une rayure de son disque vinyle.

    Onde Onde Onde… fait ouïr l’incision bâtarde. Elle coupe en deux le m(o)-onde /

    Le Dieu-Haleur est le seul à savoir tirer du néant le son qui te manque. Il gonfle ses joues et le Monde revient avec le souffle chaud de la syllabe retrouvée.

    Aussitôt une frappe et tu entends : DéMon !

    L’Aiguilleur-du-Ciel-sonneur a déjà tenté MonDe :   sa chair en est bouleversée.

     

    (Prose poétique inédite de Luminitza C. Tigirlas.

    ...à suivre au gré des jours)

     

     

    « Alerte aux réverbérations ()6L’amour du monde »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :